Le Miel

 

Le miel est largement employé en cuisine depuis toujours.

C'était notamment l'un des éléments de base de la cuisine de l'époque romaine.

 

Il a un fort pouvoir sucrant.

Aussi, si vous l'utilisez à la place du sucre, pensez à réduite d'un quart le poids de sucre indiqué dans la recette.

 


 

Compte tenu de la diversité des paysages et des natures de sols (calcaires, granitiques, schisteux), mais aussi des influences climatiques et des variations d'altitude, la palette des miels récoltés en France paraît presque infinie ! Toutefois, les couleurs et les saveurs des miels les plus répandus sont facilement identifiables.

 

 

  • Les miels polyfloraux

    Issus du nectar ou du miellat de plusieurs plantes, ces miels ont des saveurs et des couleurs très variables. Ils s'identifient à un terroir ou à un type de végétation, mais il est cependant possible d'en caractériser le profil organoleptique.

    On peut ainsi reconnaître les miels de causse, aux saveurs intenses, les miels de garrigue, aux effluves aromatiques, les miels de forêt, aux sensations boisées, ou encore les miels de montagne, floraux et fruités.

  • les miels monofloraux

    Ils sont élaborés à partir du nectar ou du miellat d'une espèce végétale unique ou prépondérante. Leur récolte, quoique bien sûr fluctuante, est relativement régulière.

  • les miels rares

    Grâce à leurs connaissances en botanique, les apiculteurs parviennent à produire en quantité limitée, des miels rares issus de la flore spécifique des territoires.

    On pourra ainsi découvrir des miels très doux, comme celui de rhododendron des Alpes et des Pyrénées, le framboisier des sous-bois de moyenne montagne, ou bien des miels plus typés, tels ceux de pissenlit, de bruyère blanche, de saule, de bourdaine, de ronce, de lierre.

 

 

 

Bien conserver le miel

 

Liquides au moment de leur récolte, tous les miels se cristallisent, plus ou moins vite selon leur origine. C'est un processus naturel.

 

Le miel ne se bonifie pas avec le temps. Pour qu'il se conserve bien, il doit être stocké à l'abri de la lumière et à température constante et ne jamais être placé dans un réfrigérateur.

 

Les trésors de la ruche, hors série mai 2013, Abeilles et Fleurs


10 miels à découvrir

  • Le miel d'acacia, clair et liquide, est très doux.

  • le miel de châtaignier, ambré dégage une odeur forte et suave. Son goût est prononcé et corsé.

  • Le miel de colza, très doux et de couleur claire, exhale parfois une très légère odeur de chou.

  • Le miel de lavande, très clair, dégage des effluves puissants et sécrète un bouquet de saveurs fruitées.

  • Le miel de luzerne, clair virant vers le gris, possède un arôme léger et des saveurs douces.

  • Le miel de romarin, presque blanc et à l'arôme discret, a un goût doux et délicat.

  • Le miel de sapin, très foncé, se distingue par son goût malté et balsamique.

  • Le miel de thym, aux teintes jaune orangé ou rougeâtres, se caractérise par un arôme puissant et des saveurs rondes et suaves.

  • Le miel de tilleul, ambré clair, sécrète un arôme légèrement mentholé et des saveurs intenses.

  • Le miel de tournesol, jaune, est doux et délicat.

     

Les trésors de la ruche, hors série mai 2013, Abeilles et Fleurs


 

Comment déguster un miel ?

 

Pour évaluer la qualité d'un miel, il convient de l'apprécier avec tous nos sens.

 

Observez-le d'abord attentivement : d'une couleur uniforme, il ne doit receler aucune impureté, et aucune écume ne doit apparaître en surface.

 

ensuite, humez les effluves qui s'exhalent dès l'ouverture du pot. Aucune odeur exogène ne doit être perceptible.

 

puis goûtez-le : faites tourner lentement une cuillère à café de miel dans votre bouche et écrasez-la délicatement entre la langue et le palais afin de mettre en éveil les papilles gustatives.

 

Ensuite, avalez lentement pour juger si l'arôme perdure.

 

A ce stade, le connaisseur reconnaîtra les qualités organoleptiques du produit et saura si le miel correspond à l'origine florale ou territoriale indiquée.

 

Estimez la texture, plus ou moins fine, du miel que vous êtes en train de déguster. Elle souligne la qualité du produit. A l'état solide, la nature de la granulation est déterminante. Une cristallisation grossière desservira un miel à l'arôme et aux saveurs pourtant délicieuses.

 

 

N'hésitez pas à organiser entre amis des séances de dégustation de miels. Le succès est garanti !

 

Quelques quartiers de pommes vertes et de l'eau plate vous rafraîchiront le palais entre les différents miels, à présenter dans de petites verres incolores.

 

Les trésors de la ruche, hors série mai 2013, Abeilles et Fleurs