Association d'apiculteurs amateurs

L'association Reine de pique, créée au printemps 2016,  est animée par des bénévoles dans un esprit d'entraide, d'échanges et d'écoute. Elle regroupe des amateurs débutants et confirmés venant de la vallée de la Barousse dans les Hautes Pyrénées et du Comminges en Haute Garonne.

L'association a pour objectifs de:

               - vulgariser  l'apiculture avec la mise en place d'animations spécifiques.

               - accompagner le débutant, de l'achat de sa première ruche à l'acquisition des gestes indispensables

               - favoriser les échanges d'expériences entre adhérents

               - mettre en place une mutualisation de moyens (achats groupés, matériels en commun etc..)

               - sensibiliser le grand public au monde de l'abeilles et à la qualité du miel.   




FEVRIER AU RUCHER PEDAGOGIQUE

A la mi-février, la floraison des noisetiers est déjà terminée au rucher pédagogique. Les saules marsault ont pris le relais, la première grande miellée de la saison a commencé.  Dans les prés, véroniques, pissenlits et hellébores fournissent  déjà nectar et pollen. Au jardin, Sarcococca et Chimonanthe, tous deux agréablement parfumés, sont très visités ainsi que les perce-neige et les romarins.  Avec le beau temps chaud de ces derniers jours, les trois ruches sont très actives. Les reines ont repris leur ponte et les abeilles élèvent du couvain en rentrant du nectar et de grosses pelotes de pollen jaune et crème. A cette époque, les ruches ont d'énormes besoins en eau, un abreuvoir a donc été  placé depuis la mi-janvier ; très fréquenté, il évite aux porteuses d'eau de s'épuiser en longs aller-retour.

Une rapide visite des ruches le 15, au plus chaud de la journée (22°), a montré que chaque ruche possède déjà de 2 à 4 cadres de couvain plus ou moins operculé.

La ruche de Jacques et Elisabeth , en convalescence au rucher pédagogique depuis son intoxication par pesticide en juin dernier, est malheureusement orpheline. Les symptômes : mortalité anormale devant la ruche, faible activité, aucune rentrée de pollen, quelques abeilles courent sur la planche d'envol et semblent "inquiètes". Dès l'ouverture, la ruche émet le bourdonnement caractéristique de la ruche orpheline. Et l'observation attentive des cadres ne montre aucun couvain. Heureusement, la ruche est encore très populeuse et un sauvetage sera à envisager avec introduction d'une vieille reine ou de cadre de couvain ouvert dès l'apparrition des premiers mâles.

La chaleur va également faire sortir de leurs cachettes les fondatrices de l'impitoyable tueur d'abeille qu'est le frelon asiatique (Vespa velutina). Les premiers pièges sucrés sont mis en place. 

 


Avant d'acheter votre première ruche

Il existe tellement de matériels apicoles que le débutant a du mal à faire son  choix et parfois le regrette quelques mois plus tard. Ci-dessous, une liste du matériel pour débuter, de l'indispensable au plus complet.

Télécharger
Le bon matériel pour débuter en apicultu
Document Adobe Acrobat 52.4 KB